Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 février 2010 6 13 /02 /février /2010 18:00

Les Anges - New York

  "Run'' de Vampire Weekend, Thunderbird, la nuit. Bouge dans le vent, sa coupe afro. Aphex rigole. Liberté, innocence, découverte de la vie humaine. Là, assis sur les sièges couleur crème de la voiture, contemplent le paysage, l'Arizona. La voiture roule sous les yeux émerveillés de Trisha et d'Aphex, ils voient la nature. A leurs yeux, tout est nouveau, ils découvrent le pays, quittent Los Angeles, pour la première fois depuis mille ans. Ils sont comme les enfants qui découvrent le plaisir des chocolats et des cadeaux au pied du sapin.

« Ça alors, regarde nous, rit-elle.
-
Tu l'as dit ! A nous, New York! s'exclame Aphex
- Ouais ! dit Trisha en levant ses mains avec lesquelles elles tient son soda de chez McDo.
-
C'est la première fois depuis très longtemps que je m'en sens bien, vraiment bien.
-
Une fois à la Big Apple, on pourra vivre où ? demande-t-elle.
-
J'aime bien Chelsea ou Meat Packing District moi, répond-il.
-
J'ai tellement hâte, j'en peux plus, ça va être génial. »

   Il met ''Volunteers'' de Jefferson Airplane dans le lecteurs CD. Devant eux, la route, la route 66, longue, majestueuse. Tout n'est que poussière. Au bout d'une heure, enfin une trace de vie humaine, une vieille station service, qui n'a pas été repeinte au moins depuis dix ans.

« Arrête toi, faut que j'aille pisser ! crie Trisha, et me dégourdir les jambes, j'en peux plus !
Ok, j'vais acheter de la bouffe, j'ai trop faim, tu veux un truc ? Demande-t-il.
- Ouais, prends moi du Dr. Peper, s'te plaît »


   Près des toilettes, un homme, châtain, habillé d'un jean, des vêtement pleins de peinture pour tags, lui vend un petit remontant qui fait planer. Trisha croit reconnaître un ange, peut être un autre ange qui lui aussi avait quitté Los Angeles. Ils reprennent la route.

« Regarde, crie-t-elle, pleine enthousiasme.
-
Quoi ? demande Aphex.
- Ce que j'ai acheté, 
dit d'une petite voix heureuse Trisha.
-
Cool ! J'ai toujours voulu en prendre mais j'ai jamais pu à cause de cette fonction d'ange, qu'est-ce que ça nous a empêché de vivre. File moi une taff !
-
Attends, dit elle, avant d'en prendre deux.
-
J'crois que je me suis jamais autant amusé de toute ma vie.
- Pareil, dit-elle en lui donnant le joint.»


   Poussière sur des kilomètres. Poussière et ''Christine's Tune '' de The Flying Burrito Brothers. Aphex roule à fond. Pendant deux semaines, en passant par le Nouveau Mexique, Le Texas, l'Oklahoma, le Missouri... ils roulent. Pendant deux semaines, voiture, motel, visite, discussion, rire, musique, découverte de la liberté.

 

      ''When Did Your Heart Go Missing?'' de Rooney émane de la radio. Sur les vitres des reflets, les reflets de New York. Times Square version Fish Eye dans la vitre et dans les yeux mouillés de Trisha. Trisha pleure, pleure de joie, tout ça est nouveau, toutes les couleurs imaginables sont dans les vitres de la voiture. Aphex et Trisha sont là, sur les sièges de la Thunderbird, épuisés et émerveillés de toutes le nouvelles choses qu'ils ont pu voir en traversant tous les Etats. Les gens marchent dans la rue pour aller à une fête, un concert, un spectacle, des taxis, des pubs, des néons... Ils sont à New York. La seule fois où elle avait vu New York, c'était dans cette boule à neige qu'on lui avait rapportée et qui était sur l'étagère au dessus de son Mac portable. Émus par cette ville, cette ville si grande, si belle, si vivante, ils roulent vers leur hôtel dans Chelsea. Arrivés, ils sortent leurs bagages et gagnent leur chambre.Atelier-Ange-reveil.jpg

 

    Ils marchent dans le couloir rouge de l'hôtel. Ils rentrent dans leur chambre. Trisha part dans la salle de bains, Aphew allume la télé, il regarde HBO. Deux heures plus tard, les deux sortent de la chambre. ''Around the Ben'' des Asteroids Galaxy Tour à fond dans la voiture. Ils s'arrêtent et descendent de la voiture. Elle en talons, lui en chaussures chics, leurs pieds marchent dans New York. Ils vont à une soirée, dans un petit club branché du SoHo. Elle en Alexander McQueen, lui en Jeremy Scott, eux, ils marchent dans la rue. De la fumée dans la nuit, dans la rue, des néons, une queue d'au moins une heure, un videur, New York et eux. Ils rentrent dans le club, ''Disco Heaven'' de Lady Gaga dans le club, les gens dansent, Trisha et Aphex aussi. Sa robe bouge, elle est heureuse, elle se demanda comment elle avait pu rester ange pendant aussi longtemps, et lui discute avec une fille. Tous les deux dans le club, la musique, ils sont là, ils profitent de leur liberté, de leur nouvelle vie. Deux heures du matin dans la rue.

« Wouah, c'était énorme ! s'exclame Trisha.
- Tu l'as dit, rétorque Aphex.
- Viens, on appelle un taxi pour rentrer.
-
Non, restons encore, j'ai faim, un jap' ça te dit pas? demande Aphex
- Non, j'ai froid, je suis fatiguée, on rentre.
- Non ! crie Aphex.
-
Ne me crie pas dessus, arrête, c'est moi qui nous ai fait rentrer ici.
-
Si je t'écoutes c'est grâce à toi que tout cette aventure est arrivée, arrête de te mettre en avant !
-
Mais,,,
-
Mais quoi, s'énerve Aphex, j'en ai marre que toujours tu prennes le beau rôle.
- Mais arrêtes ! ne dis pas n'importe quoi !
-
J'me casse, marre que tu râles, que tu me mettes tout sur le dos, ciao.
-
Arrête, t'en vas pas, s'te plaît, j'm'excuse ! Ddit Trisha les larmes aux yeux.
-
Non, rentre ! crie Aphex, tu commences à m'énerver depuis qu'on a passé la frontière de la Virginie.
-
Allez, viens, fais pas l'idiot, tu vas aller où ?
-
Chez Misha, répond t-il
-
C'est qui Misha ? demande-t-elle.
-
Une fille que j'ai rencontrée.»

   Il part, et elle, elle pleure. Elle le regarde rentrer dans le club et elle elle reste là puis au bout de cinq minutes voyant qu'il ne revient pas, elle appelle un taxi et rentre à l'hôtel. Elle qui croyait que la vie d'humain serait parfaite, en étant ange il n'y avait pas tous les sentiments et émotions qu'ont les humains, mais la dispute ne faisait pas partie non plus de cette vie-là.

   Triste, elle monte dans le taxi, elle regarde la rue pars la vitre au dessus du coffre. ''We Are The People'' d'Empire Of The Sun sort du lecteur CD du taxi, pour la première fois, elle pleure. Elle pleure, et se demande où peut bien être Aphex. De retour à l'hôtel, elle se glisse dans le lit et regarde une série sur HBO, seule.  Diego

Partager cet article
Repost0

commentaires